vendredi 25 janvier 2013

Windows 8 : Quelques repères pour réussir sa migration – Part 1

5419220301_30302dbe4b_b

Windows 8 est depuis peu officiellement disponible et le fiasco annoncé par toutes les cassandres de la planète micro se fait de plus en plus palpable. Est-ce que Windows 8 et le nouveau Vista ? Assurément pas ! Cet OS a du potentiel, le problème c’est que la plupart des IT vont passer à coter.

Travaillant actuellement sur un projet Windows 8 pour une société du CAC 40 et ayant eu la chance de pouvoir tester quelques tablettes, je vous livre dans cette série de billets un premier retour sur les points clés qui vous permettront d’envisager Windows 8 de la façon la plus productive possible.

Contexte

Il y a un an, la première beta de Windows 8 a vu le jour, apportant avec elle, une fois n’est pas coutume, un nombre de changements stratégiques importants dont le plus polémique est incontestablement Metro (ou Modern UI, whatever…). Depuis, rien ne va plus ! Entre les pros et les contres, le sentiment autour de Windows 8 est depuis ses débuts, au mieux mitigé, au pire, de rejet total !

Malgré cela, et malgré un manque de finition qu’on ne peut nier, Vous ou votre DSI, pensez avec raison que cet OS a du potentiel. Et il en a, j’ose le dire, plus que Windows 7, cependant Windows 8 est un diamant brute qu’il va falloir tailler avant que votre entreprise en récolte le moindre fruit. Et quand je dis tailler, c’est à coup de portefeuille qu’il faudra le faire, car sans investissements conséquents impliquant des changements majeurs de votre Système d’information, vous n’obtiendrez rien de plus qu’un Windows tactile à la limite de l’inutilisable, ce qui soit dit en passant existe déjà depuis 2002… (qui à dit tablet PC… ???) 

Avant de vous lancer dans cette évolution délicate de votre SI, une première remarque de fond : soyez sure, que sur ce sujet, vous préparez immanquablement l’avenir de votre entreprise que vous choisissiez au final du Windows 8, de l’ Androïd ou de l’Ipad.

Cet avant-gardisme se payera malheureusement un certain prix et vous allez vite vous en rendre compte lorsque vous aurez à faire face aux constructeurs de matériels, aux intégrateurs ou aux fournisseurs de logiciels, car à l’heure ou j’écris ces lignes, personne n’est vraiment prêt : difficile de trouver un device d’entreprise digne de ce nom, un antivirus supportant ELAM ou des applications réécrites pour le tactile…Coté infrastructure c’est à peine mieux : peu de SS2I disposent de compétences cloud expérimenté. Car dans cette refonte, il va s’agir essentiellement de cloud !

Gageons que d’ici à ce que votre projet passe en production tout ce petit monde sera opérationnel. l’OS n’étant sortie officiellement que depuis 3 mois… 

Dans la prochaine partie nous entrerons dans le vif du sujet : Quel est l’intérêt de migrer vers Windows 8.